Synapse Agency

Tous les articles

3 raisons d’apprendre à coder quand on est Community Manager

30.10.2017

apprendre a coder community manager

Le métier de Community Manager est en constante évolution et demande de plus en plus de compétences : rédaction, graphisme, photographie et traitement d’images… Et le codage dans tout ça ?

Voici un top 3 des raisons pour lesquelles il faut se plonger dans ce « langage de geek » :

1. Ça permet de comprendre son environnement de travail

A l’ère du digital, comprendre les fondements du langage informatique, c’est aussi une manière de mieux percevoir la façon dont fonctionnent nos outils de travail… En tant que CM, nous sommes forcément ultra connectés : smartphone, tablette, ordinateur portable, etc. Nous sommes entourés, parfois même sans nous en rendre compte, de millions de lignes de codes. Chaque action que l’on entreprend sur le web a été programmée : ouvrir la page d’un site internet, partager un article sur Facebook, écrire un tweet ou encore partager une photo sur Instagram. En être conscient, c’est déjà un pas vers ce monde informatique qui ne cesse de croître.

2. C’est utile dans nos tâches professionnelles

De prime à bord, on ne fait pas spécialement le lien entre la programmation et le métier de CM. Mais il n’est pas si abstrait que ça ! Voici quelques petites astuces qui peuvent s’avérer bien utiles au quotidien…

  • Cet été, le travail de nombreux Community Manager a été perturbé par le changement de politique Facebook en ce qui concerne le partage de liens externes sur la plateforme. Anciennement totalement modifiables (titres, description et photo), ces liens ne sont désormais plus que l’exacte copie des métadonnées codées sur le site d’origine. Comment faire pour adapter ce contenu à notre page Facebook ou à celle d’un client, personnaliser le texte et la photo ? Installer le protocole Open Graph de Facebook sur son site ou celui d’un tiers ! Le but ? Permettre une intégration plus facile entre Facebook et d’autres sites, offrir une meilleure expérience utilisateur et surtout optimiser vos partages… Et tout ça, grâce à un ensemble de balises placées dans le code du site en question.
  • Votre client n’a aucune idée de la police utilisée sur son site, n’a plus accès au logo ainsi qu’aux photos et vous en avez évidemment besoin pour votre publication ? Pas de soucis, il suffit d’afficher le code source de la page, faire une recherche « CMD-F » ou d’utiliser l’inspecteur de code pour y trouver votre bonheur.
  • Il y a une erreur dans votre template MailChimp et personne n’est disponible pour la modifier ? Faites-le vous-même ! La plateforme permet en effet d’importer ses propres modèles et d’en éditer le code.

3. C’est plus facile qu’il n’y paraît

Pas besoin de devenir développeur ! Pour apprendre à coder, connaître les bases d’HTML et de CSS, il suffit d’un peu d’entraînement et d’une bonne dose de curiosité…

De nombreux sites web proposent des tutoriels et exercices gratuits pour démarrer de façon autodidacte. Voici notre sélection :

  • www.openclassrooms.com : cours en ligne, forums et entraide. Véritablement accessible même sans aucunes connaissances au préalable.
  • www.codecademy.com : des exercices, des exercices et encore des exercices ! Rien de mieux que le drill pour apprendre les bonnes pratiques. Débloquez des niveaux et gagnez vos badges d’apprentissage. Un peu de fun n’a jamais tué personne.
  • https://www.khanacademy.org : cours et tutoriels vidéo. Chacun apprend à son rythme.

Au final tout le monde y gagne : de nouvelles compétences, plus d’autonomie et pourquoi pas une nouvelle vocation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.